Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rechercher

Archives

29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 16:05

  

   « Le Soldat n’est pas un homme de violence. Il porte les armes et risque sa vie pour des fautes qui ne sont pas les siennes. Son mérite est d’aller sans faillir au bout de sa parole tout en sachant qu’il est voué à l’oubli » 

(Antoine de SAINT EXUPERY)  

 

 

Image1-copie-1Image ecu6

 

  • Editorial septembre   2011
  • 

  galette-FLM-2010-016.jpg

  Correpondant Défense de Chamalieres Conseiller Municipal

 

 

 

L’été est passé avec son lot de joies et de peines. Nous nous sommes tous associés à la tristesse de notre Député Maire Louis Giscard d’Estaing et de sa famille dans le malheur qui les a frappé.

 

Nous avons accompagné à sa dernière demeure le 75ème soldat tombé en Afghanistan le Lieutenant Valéry THOLY du 17e régiment du génie parachutiste (17ème RGP).

 

Octobre sera marqué par une bonne nouvelle. La concrétisation de la mise en place de l’Etat Major de la 3ème Brigade Mécanisée commandée par le Général Barrera.

 

 

 Cette prise d’arme aura lieu le samedi 1er octobre à 11heures Place de Jaude à Clermont-Ferrand et sera suivi à 14h par une présentation de ses matériels majeurs.

Le Général Barrera, 49 ans, connaît bien l’Auvergne. J’ai eu le bonheur de le rencontrer comme capitaine de 1992 à 1994 quand il commandait la compagnie anti char du 92ème RI, puis de 1998 à 2000 comme Lieutenant Colonel Chef du Bureau Opération Instruction du 92ème RI et c’est toujours avec bonheur que nous l’accueillons aujourd’hui comme Général de la 3ème brigade mécanisée avec en plus le plaisir de le compter parmi les habitants de Chamalières.

 

Notre Député Maire Louis Giscard d'Estaing l'a déjà accueilli en compagnie du Préfet début septembre à l'occasion de l'inauguration de l'exposition de l'ONAC sur la dissidence 1940 1945 en Martinique et Guadeloupe entouré de nombreux Chamaliérois et des représentant du monde combattant de Chamalières.

 

Je vous invite tous à être présent le 1er octobre à Clermont Ferrand Place de Jaude pour 11h pour accueillir l'Etat Major de la 3ème Brigade Mécanisée, qui vient gonfler les effectifs militaires Auvergnat portant leur nombre à 6 000 hommes gendarmerie comprise.

 

Dans cette newsletter vous trouverez une présentation exhaustive de la 3ème brigade mécanisée.

 

Cordialement à tous

 

Claude Barbin

 

 

Le samedi 1er octobre 2011, 1re rencontre avec la 3e brigade mécanisée à Clermont-Ferrand

  

  Au programme, la cérémonie militaire à 11h place de Jaude marquant l’arrivée du poste de commandement de la 3e brigade mécanisée dans sa nouvelle garnison ; puis à partir de 14h00, les présentations des matériels des régiments de la brigade (dont le 92e RI). Les militaires de ces régiments et le CIRFA se tiendront à votre disposition pour répondre à vos questions et vous faire découvrir leur quotidien

 

La devise de la 3e Brigade est :

 

 " UN SEUL BUT : LA VICTOIRE "

 

logobrimeca.jpg

Fichier:3e Brigade Mécanisée.jpg   Fichier:3e Brigade Mécanisée.jpg Fichier:3e Brigade Mécanisée.jpg   Fichier:3e Brigade Mécanisée.jpg

 

Le général Barrera à Clermont-Ferrand

 

  / Photo Jean-Jacques Arène

 

 
  Photo Jean-Jacques

 

agglo_3e_brig_mecanisee_general_barrera.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le nouveau venu devient la plus haute autorité militaire en Auvergne.

 


" La priorité, c'est la population. Nous intervenons à l'étranger, mais la sécurité des Français est notre priorité ". Le général Bernard Barrera, commandant de la 3ème bri-gade mécanisée, jusque là basée à Limoges, s'est installé à Clermont-Ferrand cet été. Avec lui, sont arrivés l'état-major, et la compagnie de commandement et de transmis-sions, de la 3ème BM, soit 200 personnels civils et militaires, et 400 en comptant les familles.


Ce transfert s'inscrit dans le cadre des restructurations de l'armée de terre, et ren-force la base de défense de Clermont-Ferrand, instaurée au 1er janvier 2009. La 3ème BM regroupe cinq régiments : le 92ème RI de Clermont-Ferrand (infanterie), le 68ème RAA de la Valbonne (artillerie d'Afrique), le 126ème RI de Brives-la-Gaillarde (infante-rie), le 31ème RG de Castelsarrasin (génie), et le 1er Rima d'Angoulême (infanterie de marine). Au total, cinq mille hommes pour cette brigade à vocation opérationnelle, et régulièrement engagée en opérations extérieures.


Après avoir passé ces deux dernières années au cabinet militaire du Premier minis-tre, le général Barrera devient la plus haute autorité militaire en Auvergne, correspon-dant privilégié du préfet en matière de défense. Il est également commandant d'armes de la place de Clermont-Ferrand, et Délégué militaire départemental du Puy-de-Dôme.
La 3ème brigade mécanisée est l'héritière de la 3ème division d'infanterie algé-rienne, qui sous le commandement du général de Monsabert, s'est illustrée durant le second conflit mondial, lors de la campagne d'Italie (Monte Cassino), la libération de Toulon et Marseille, puis en Allemagne jusqu'en 1945.

Cérémonie militaire le 1er octobre

Une cérémonie l'installation pour l'arrivée de la 3ème BM aura lieu samedi 1er octo-bre. Des militaires des cinq régiments défileront le matin dans le centre ville, et l'après-midi, une présentation des hommes et des matériels de la brigade aura lieu place de Jaude.
Parallèlement, l'Hôtel des états-majors qui vient d'être réaménagé, sera inauguré cours Sablon.

 

 

  10739513_vig.jpg

        

Déjà passé deux fois par Clermont, le général Bernard Barrera se révèle attaché à l'histoire des « noms du pays », qui ont fait la France.
Sébastien Dubois
 
ARTICLE de sebastien.dubois@centrefrance.com

 

Il a sur les murs de son bureau des images de grands hommes. Et dans les yeux, cette franchise et cette « humilité » qui permettent de les regarder en face. Arrivé à Clermont, depuis le 1er août, le général « deux étoiles » Bernard Barrera, est de ceux qui portent l'histoire de l'armée comme un héritage. Loin d'être un fardeau, ce legs-là semble le transcender. À demi-mot, les soldats de la troisième brigade mécanisée, dont il a pris la tête cet été, confirment. « Il nous parle souvent de l'histoire de l'armée, de la Grande guerre. Son enthousiasme sur le sujet est communicatif. »

 

Une vie, un destin

 

Suivre le général Bernard Barrera dans ces récits, parsemés d'anecdotes et de références historiques, c'est entrer dans un monde où l'honneur et le respect prennent des visages, des noms, des figures. Et si l'écho de certains baisers fait plus de bruit qu'un canon, cette déclaration d'amour-là a largement de quoi faire rentrer dans le rang l'artillerie de Navaronne.

 

 

  GENERAL BARRERA COMMANDANT 3E BRIGADE MECANISEE

 

Au départ, ce sentiment n'était qu'une intuition. Rapidement confirmée. La scène se passe dans son bureau, alors que le général Barrera a convié la presse à la présentation de la journée du 1er octobre, qui doit marquer l'arrivée de la 3e BM, à Clermont. Très vite, l'exercice, parfois si figé, devient plus personnel. La voix est rauque, virile, le débit, un fleuve sans entrave. Derrière le général « deux étoiles », se dessinent peu à peu l'homme Bernard Barrera, sa vie, qui dans un roman, prendrait le nom de destin.

 

Affable, il lève le voile sur l'histoire familiale. Son arrière-grand-père a servi « comme brancardier » pendant la Première Guerre mondiale et il en garde « une grande affection pour les Poilus ». Lorsqu'il naît en 1962, son père participe quant à lui à la guerre d'Algérie. Pendant ce temps, le rejeton grandit à Marseille. Coïncidence, la cité phocéenne est aussi la première à avoir été libérée par le général de Monsabert, qui donnera son nom à la promotion que Bernard Barrera intégrera à Saint-Cyr, en 1982.

 

Dans la vie du général Barrera, le fantôme de Monsabert est omniprésent, jusqu'à ce tableau accroché derrière lui, dans son bureau. Le grand homme est le fondateur de la troisième BM dont son disciple a aujourd'hui la responsabilité. Du coup, « quand je suis rentré dans le tour pour prendre la tête d'une brigade, je me suis dit, ça ne peut être que celle-là », commente le général. Surtout au moment où la brigade en question prenait la direction de Clermont.

 

L'aveu en superstition pourrait presque faire sourire, s'il n'était pas suivi d'une précision importante. Le général Barrera est amoureux de l'Auvergne, où il a été en poste deux fois déjà, au mitan des années 90 et à l'orée du nouveau millénaire.

  

Ces deux précédents séjours ont été marqués par deux opérations extérieures d'envergure, la première à l'hiver 93, dans la « poche » de Bilhac, en Bosnie, la seconde à Mitovitça, au Kosovo. De son deuxième passage en Auvergne, il gardera également un souvenir plus intime, puisque c'est à Clermont qu'il se mariera avec celle qui est aujourd'hui sa femme. Il a avec elle quatre enfants.

  

Outre le conte amoureux, cet attachement revêt immanquablement chez lui des résonnances historiques. Dès qu'il est arrivé cet été, il est retourné à Besse-en-Chandesse où il passait ces vacances étant petit. Comme à son habitude, il a scruté les monuments aux Morts. Pour lui, cette litanie des « noms du pays » symbolise « le sacrifice d'une génération. On sent le poids de l'histoire ».

 

Pour joindre le geste à la parole, il fait défiler les noms et les photos sur son Iphone ; dresse un portait fantasmé de la famille Verdier, « décimée en 14-18 » et dont un rescapé a gravé le nom dans la pierre d'un buron. « Dans ces moments-là, c'est vraiment l'histoire qui vous parle. »

 

  GENERAL BARRERA COMMANDANT 3E BRIGADE MECANISEE

 

 

Enclin à l'humour, il avoue aussi aimé ce « côté rustique » des Auvergnats, « accrochés à leur terre, à leur coulée de lave », jusqu'à graver leurs noms dans la pierre des maisons. Il semble s'y reconnaître et fonde sur cette culture du territoire un attachement à la France immémoriale. « Je le dis souvent à mes hommes. On doit être fier et humble par rapport à ceux qui nous ont précédés. Ça permet de leur faire comprendre d'où ils viennent, le poids des responsabilités.

 

  GENERAL BARRERA COMMANDANT 3E BRIGADE MECANISEE

 

La 3e brigade mécanisée dépend directement du commandement des forces terrestres (CFT) et à ce titre, tient une position opérationnelle prépondérante.

 

 

 

Des VBCI progressent vers le poste de combat avancé Hutnik pour leur mise en place définitive en Afghanistan. - Crédits : SIRPA Terre/A. Karaghezian
 

"Un seul but, la victoire"

 

La brigade est l’héritière des traditions de la 3e division d’infanterie algérienne (3e DIA) créée le 1er mai 1943 à Constantine, sous le commandement du général de Goislard de Monsabert. Elle s’illustre particulièrement dans la campagne de Tunisie de novembre 1942 à avril 1943. Elle a ensuite combattu en Italie (1944) avec les batailles du Belvédère, de Garigliano, de Rome et de Sienne, en France (1944) lors des batailles en Provence, au Jura, dans les Vosges, en Alsace, et en Allemagne (1945).

En 1951, la 3e division est reconstituée au sein des forces françaises en Allemagne. Elle devient 3e division blindée en 1978 puis est dissoute en 1991.

La 3e brigade mécanisée est créée à Limoges en 1999, dans le cadre de la refondation de l’armée de Terre.

 

IMPLANTATION  

 

> Jusqu’au 30 juin 2011:

 

Etat-major de la 3e brigade mécanisée
Caserne Beaublanc
BP 31 203
87 054 CEDEX 2

Tél. 05 55 42 33 18

 

 

> À compter du 1er juillet 2011 :

État-major de la 3e brigade mécanisée
Hôtel des États-majors
31, cours Sablon
63 000 Clermont-Ferrand

 

puy_enneige_1024.png

 

La 3e brigade mécanisée est implantée au pied du Puy-de-Dôme, avec un état-major à Clermont-Ferrand.

 

 

MISSION - COMPOSITION - MATÉRIEL

Mission

L'état-major a pour mission de préparer l'engagement de la brigade dans un contexte interarmes, national et multinational. Sa vocation opérationnelle le conduit à être régulièrement projeté en opérations extérieures :
Côte d'Ivoire en 2008, Kosovo en 2009 et Afghanistan en 2010. Il remplit également des missions sur le territoire national dans le cadre du plan Vigipirate et des missions de secours et d'assistance aux populations.

 

Composition

La 3e  BM est forte d'environ 5000 militaires et civils ainsi que de 650 réservistes. Elle est constituée de cinq formation de niveau régimentaire :

130PX-~1

 

 

Insigne-126e-RI.jpg

 

in000063.jpg

 

68ra.png

 

41800_216344043918_1073539_n.jpg

 

 

et de 4 unités élémentaires spécifiques :

  • la 3e compagnie de commandement et de logistique (3e CCT), implantée aux côtés de l’état-major,
  • l’escadron d’éclairage et d’investigation n°3 (EEI3), implanté à Angoulême,
  • la batterie de renseignement de la brigade n°3 (BRB 3), implantée à La Valbonne.
  • le centre de formation initiale des militaires du rang (CFIM), implanté à Angoulême.
  •  

Matériel

 

La brigade est dotée de matériel moderne et performant, qui répond aux exigences des théâtres d'opérations actuels :

  • VBCI (véhicule blindé de combat d'infanterie)

 

  vbci.jpg

 

vbci_013_site.jpg

  • VAB (véhicule de l'avant blindé)

 

  559466518_small.jpg

  • CAESAR (camion équipé d'un système d'artillerie)

 

photo-tir-canon-caesar-jpg.jpg

  • MISTRAL (missile transportable anti-aérien léger)

 

(JPG)  (JPG)

  • DRAC (drône de reconnaissance au contact)

 

drac_eads_UAV_unmanned_aerial_vehicle_Dr

  • AMX 10 RC (blindé à roues équipé d'un canon de 105mm)

 

amx_10_rc-1fec553.jpg

  • EBG (engin blindé du génie)

 

1610794810_small.jpg

 

 

La 3e brigade mécanisée est numérisée depuis septembre 2008. Le PC de la brigade planifie et conduit les opérations avec le système d'information SICF et les régiments sont équipés de systèmes d'information régimentaire (SIR). Ces dispositifs ainsi que leurs équivalents américains ont été utilisés parallèlement en Afghanistan.

 

EMPLOI - FORMATION

 

La vocation opérationnelle de la brigade implique l’acquisition de savoir-faire variés et complémentaires entre les unités qui la composent : génie, infanterie, artillerie, transmission, cavalerie, renseignement. Son contrat opérationnel l’amène à remplir des missions sur le territoire national et à l’étranger ; à suivre en continu un entraînement général et spécifique, et à servir sur des matériels adaptés aux difficultés des théâtres d’opération.

La numérisation de l’espace de bataille a conduit la brigade à former ses hommes quotidiennement aux procédures de communication via les nouveaux systèmes d’informations. Cette dimension numérique tient une place de plus en plus prépondérante dans le fonctionnement de la brigade en métropole et à l’étranger.

La brigade offre également de multiples parcours aux jeunes, ponctués par des cycles de formation qui leur permettent d’être constamment en phase avec les avancées technologiques de notre armée.

Droits : Armée de Terre 2011


 

 

 http://www.recrutement.terre.defense.gouv.fr/actualites/actualites-cirfa/2576-rencontre-avec-la-3eme-brigade-mecanisee-a-clermont-ferrand

 

 

 

 

Historique de la brigade

 

 

La division de marche de Constantine et la 3e division d'infanterie algérienne

 

Article détaillé : 3e division d'infanterie algérienne.

La 3e brigade mécanisée est l'héritière de la 3e division d'infanterie algérienne (DIA) qui s'est illustrée au cours de la Seconde Guerre mondiale sous les ordres du général de Monsabert puis du général Guillaume.

La 3e division blindée

La 3e division est reconstituée en 1951 au sein des forces françaises en Allemagne. C'est une grande unité d'environ 15 000 hommes couvrant le sud de l'Allemagne de l'Ouest (Bade-Wurtemberg) et comprenant trois brigades :

Elle devient 3e division blindée en 1978, son état-major restant stationné à Fribourg. Trois régiments d'infanterie, deux régiments de chars, deux régiments d'artillerie, un régiment du génie et un régiment de commandement et de soutien, stationné quartier Vauban, la composent. Lors de la transformation des FFA en FFECSA (forces françaises et élément civil stationnés en Allemagne) après un amendement au traité de Versailles, elle est redimensionnée puis dissoute en 1991 à la suite des bouleversements causés par la chute du « rideau de fer » et du mur de Berlin.

La 3e brigade mécanisée

En 1999, la 3e DB est transformée en 3e brigade mécanisée dans le cadre des réformes de l'armée de terre. La brigade regroupe six formations tactiques de niveau régimentaire qu'elle a pour mission de préparer à l'engagement dans un contexte interarmes, national ou multinational.

L'état-major de la 3e brigade mécanisée est stationné à Clermont-Ferrand depuis le 1er juillet 2011. Auparavant, il était situé à Limoges.

Héraldique et tradition

Origines

C'est sous le signe de la tradition latine que le général de Monsabert voulut placer la 3e division d'infanterie algérienne (3 °DIA) lors de sa création le 1er mai 1943.

L'insigne représente la Victoire de Cirta (province de Numidie, aujourd'hui Constantine (province d'Algérie), soutenue par trois croissants représentant les musulmans, qui composaient le plus grand nombre de la troupe, alliés aux "métros" (bleu blanc rouge) luttants contre l'envahisseur (IIWW). Origine de l'insigne

La victoire était une déesse romaine protectrice des Empereurs que la IIIe légion romaine de Cirta vénérait particulièrement. Elle fut retrouvée dans les fouilles effectuées à Constantine au XIXe siècle.

Emblème et insigne

La 3e brigade mécanisée reprend comme insigne de grande unité, l'emblème de ses prestigieuses devancières. Les unités qui composent la brigade se reconnaîtront à l'insigne d'épaule frappé de 3 croissants tricolores sur champ d'azur.

Les trois croissants, formant eux-mêmes un 3 stylisé, symbolisent l'union en 1943 des volontaires musulmans (les croissants) et métropolitains (les trois couleurs) pour la libération de la France et la victoire sur l'envahisseur.

Sa description héraldique est la suivante :

« Victoire du premier métal soutenue par trois croissants détourés et ajourés d'azur, de candide et de gueules placés en orle ».

 

  • Agenda  

 

RENCONTRE AVEC LA 3eme BRIGADE MECANISEE A CLERMONT-FERRAND

Le samedi 1er octobre 2011, 1re rencontre avec la 3e brigade mécanisée à Clermont-Ferrand

 

  Au programme, la cérémonie militaire à 11h place de Jaude marquant l’arrivée du poste de commandement de la 3e brigade mécanisée dans sa nouvelle garnison ; puis à partir de 14h00, les présentations des matériels des régiments de la brigade (dont le 92e RI). Les militaires de ces régiments et le CIRFA se tiendront à votre disposition pour répondre à vos questions et vous faire découvrir leur quotidien

  • images?q=tbn:ANd9GcRAmbYOSz-tVBRNNT0PFhX                      images?q=tbn:ANd9GcQGP7RiNpcH7NslC4uuREY
images?q=tbn:ANd9GcRBrTXojWm-c-4YVede6xZ   images?q=tbn:ANd9GcRTU6oJYeOhz4Tm7oqiYIi
 

Mercredi 7 septembre 2011, le Lieutenant Valéry THOLY du 17e régiment du génie
parachutiste (17e RGP) est mort au combat au cours d'un accrochage dans la province
de Kapisa en Afghanistan.



Le corps de notre camarade sera rapatrié en France le mardi 13 septembre en fin
d'après-midi.

 


Le convoi funèbre escorté par la garde républicaine rejoindra l'Hôtel national des
Invalides en empruntant l'itinéraire suivant : porte Maillot, avenue de la Grande
Armée, Champs-Elysées, pont Alexandre III.

  



Les réservistes opérationnels ou citoyens, qui souhaitent s'associer à la mémoire du
sacrifice de ce héros, mort pour la France en Afghanistan, pourront le faire en
manifestant leur présence sur le pont Alexandre III, si possible avec un drapeau
français. Le passage du convoi funéraire est prévu entre 18h45 et 19h00.

  



Cette présence, qui doit rester silencieuse, digne et fraternelle, ne doit pas avoir
d'autre but que de montrer notre solidarité à l'égard de jeunes frères d'armes et de
témoigner devant la communauté nationale de l'engagement des jeunes Français qui
risquent chaque jour leur vie en opérations extérieures, pour défendre les intérêts
du pays.

  


Chacun veillera à mettre un point d'honneur à ce que sa présence ne fasse l'objet
d'aucune récupération partisane ou politique.

  



La cérémonie nationale d'hommage aura lieu jeudi 15 septembre à Montauban.



Le secrétariat général du Conseil Supérieur de la Réserve Militaire

 

 

" LES ENJEUX STRATEGIQUES DES CONFLITS MODERNES", par M. Hervé LE BIDEAU,

 ancien officier des services spéciaux (SDEC), spécialiste du trafic d'armes) :
IUT de Montluçon (Amphi GLT) , Bd Aristide Briand

 

 

 

92 RI    Régiment d'Auvergne  

                                         

  130PX-~1

 

 Vendredi 16 septembre :  à l’ occasion de la remise des képis ,  prise d’ armes   ,
au quartier Desaix , à 11 heures . Pour les amicalistes , RDV à 10h45.



Jeudi 22 septembre : à l’ occasion de la Saint Maurice 2011  , prise d’ armes sur le
plateau de Gergovie  ,  à 20h15 : remise de récompenses , évocation de la vie de
Saint Maurice et baptême d’ un VBCI . RDV à 20 heures .



Pour célébrer l’ arrivée de la 3ème Brigade mécanisée à Clermont  : 



Vendredi 30 septembre , phase de cohésion :  marche et bivouac à la Fontaine du
Berger .



 

http://caf92ri.over-blog.com/articles-blog.html

 

  imagesCA4YPIJR   imagesCA4YPIJR imagesCA4YPIJR imagesCA4YPIJR imagesCA4YPIJR

 

 

36 F Flotille de l'Aéronaval   

 

Nos Camarades de la 36F sont pour un certain nombre sur les opérations de Lybie...............

    Nous pensons à eux et leurs souhaitons un retour sans soucis dans notre Pays

 

 

imagesCAQI0DCE.jpg

 

 

 

  images?q=tbn:ANd9GcRT11dR4icghVNsOrLOzXe   images?q=tbn:ANd9GcRT11dR4icghVNsOrLOzXe  images?q=tbn:ANd9GcRT11dR4icghVNsOrLOzXe

 

 

Le 28 septembre 2011

 

 

JORF n°0225 du 28 septembre 2011

 

Texte n°1

 

 

DECRET

Décret n° 2011-1190 du 26 septembre 2011 portant publication du traité de coopération en matière de défense et de sécurité entre la République française et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, signé à Londres le 2 novembre 2010 (1)

 

NOR: MAEJ1124744D

 

 

 

 

 

 

(1) Le présent accord est entré en vigueur le 1er juillet 2011.

 

POUR EN SAVOIR PLUS

 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000024600323&dateTexte=&categorieLien=id 

 

 

 

  • Liens Utiles

 

 

   

                images?q=tbn:ANd9GcT2yddseuri4i9V59Pxxby

 

 

 

Pour en savoir plus sur l'Histoire,l'economie,la situation intérieure et politique actuelle de l'Afghanisan,l'engagement de la communauté internationale,le role des nations unies,l'action de la France

Pour connaitre les Forces Françaises dans le monde et en Afghanistan en particulier.

Pour plus d'informations sur les actions menées par les nations unies en Afghanistan

 

  ABONNEZ VOUS!!!! 

 

 

Rappel des Ojectifs de la Newsletter du correspondant Défense.

  • Mes Chers Camarades

Toutes les Infos,RV,dates que vous aurez l'Amabilité de m'adresser seront retranscrites dans mes Newsletters.

Pour cela mon Mail c.barbin@barbin.fr

  Claude.jpg

Chers Collèges

Chers Camarade d'Active et de Reserve

 


Afin de partager avec vous les informations en provenance de la Défense et pour diffuser au mieux le lien Armée Nation.

je vous propose de vous envoyer régulièrement une Newsletter Correspondant Défense.Celle-ci reprendra les activités de nos unités parrainées

 


4 Cie du 92RI

• 36 F


Je ferai également le lien avec les informations en provenance du CIRFA, organise de recrutement des 3 Armées et avec notre Base de Défense de Clermont Ferrand regroupant toute les unités implanté en Auvergne.

Notre Base de défense qui va s’enrichir fin 2011 et 2012 de l’arrivée la 3 eme Brigade Meca implanté en ce moment sur la ville de Limoges.

Je n’oublie pas dans les informations que je diffuserai les éléments provenant du monde combattant implanté sur Chamalieres.

 

Au plaisir de vous retrouver régulierement dans cette Newsletter .

 

Claude BARBIN

Partager cet article

Repost0

commentaires